Des bourses pour encourager la persévérance scolaire en aéro

4 octobre 2018 - Texte et photo École nationale d’aérotechnique (ÉNA), affiliée au cégep Édouard-Montpetit - (CD)

Le 26 septembre 2018, l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA), affiliée au cégep Édouard-Montpetit, a remis 15 bourses d’études à des étudiants issus des programmes Avionique et Maintenance d’aéronefs afin de les encourager à persévérer.

(De gauche à droite, et de la première ligne à l’avant vers l’arrière)  - Simon Perrin, Merlin Giresse Bopda Tabué, Isaac Ricardo Silva Gonzalez, Vitaliy Kobozev - Jérémy Gulyas, Camille Richard, Vicky Reed-Potvin, William Gagnon-Joyal, Jan Bouthillier Sathian, Sylvain Lambert, directeur général - Louis-Marie Dussault, directeur adjoint des études, Thierry Larocque-Sauvé, Arnaud Gaillard, Jérémi Grelier, Guang Hua Wang
(De gauche à droite, et de la première ligne à l’avant vers l’arrière) - Simon Perrin, Merlin Giresse Bopda Tabué, Isaac Ricardo Silva Gonzalez, Vitaliy Kobozev - Jérémy Gulyas, Camille Richard, Vicky Reed-Potvin, William Gagnon-Joyal, Jan Bouthillier Sathian, Sylvain Lambert, directeur général - Louis-Marie Dussault, directeur adjoint des études, Thierry Larocque-Sauvé, Arnaud Gaillard, Jérémi Grelier, Guang Hua Wang

Offertes par la Commission des partenaires du marché du travail du Québec (CPMT), ces bourses visent à encourager les étudiants à persévérer dans leurs études en vue d’intégrer un secteur d’emploi en forte demande.

À cette occasion, chaque récipiendaire s’est vu octroyer un montant initial de 500 $ auquel s’ajoutera la somme de 1200 $ à la fin de son programme d’études. La sélection des boursiers s’est effectuée par tirage au sort parmi les étudiants qui en étaient à leur première année, en 2017-2018, et ayant réussi les cours de leur première session.

«Ces bourses inciteront sans doute nos jeunes à persévérer dans leurs études en vue de faire le saut dans l’industrie aérospatiale, une industrie en pleine croissance où les possibilités de carrières sont nombreuses et stimulantes», a affirmé M. Sylvain Lambert, directeur général du cégep Édouard-Montpetit et directeur de l’ÉNA, qui a tenu à remercier le CPMT pour son appui à la relève du secteur de l’aérotechnique.

Au total, 73 bourses ont été distribuées depuis janvier 2018 à des étudiants de l’ÉNA et du campus de Longueuil du cégep Édouard-Montpetit.

Rappelons que le nombre d’emplois en aérospatiale ne cesse d’augmenter au Québec. Le Comité sectoriel de main-d’œuvre en aérospatiale (CAMAQ) recensait un peu plus de 20 000 emplois en 1984, alors que ce chiffre est grimpé à 41 000 emplois en 2016. On estime à près de 30 000 le nombre d’emplois à combler d’ici 2027, et ce, dans plus de 200 PME et grandes entreprises québécoises, ce qui a amené l’industrie aérospatiale du Québec à lancer, le 7 mai 2018, une campagne de valorisation de l’industrie l’aérospatiale nommée « Ose créer l’avenir ».

À propos de l’École nationale d’aérotechnique

Fondée en 1964, l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) du cégep Édouard-Montpetit est le plus important institut d’aérotechnique en Amérique du Nord. Son expertise s’appuie sur le savoir-faire exceptionnel de ses employés et sur ses liens étroits avec l’industrie. Ses programmes collégiaux spécialisés en Techniques de génie aérospatial (incluant le DEC-BAC en Génie aérospatial), en Techniques de maintenance d’aéronefs et en Techniques d’avionique (incluant le DEC-BAC en Avionique) sont offerts dans ses installations d’une valeur de 85 M$, qui comprennent 5 hangars abritant 37 aéronefs.

Pour en connaître davantage sur le cégep Édouard-Montpetit et l’ÉNA, visitez le cegepmontpetit.ca/salle-de-presse.

Propulsé par 7Dfx