Bilan de l’Opération nationale concertée vitesse

20 juin 2016 - Service de police Agglomération de Longueuil - (MG)

Lors de l’Opération nationale concertée ayant eu lieu du 6 au 12 juin derniers, l’ensemble des policiers du Québec ont signifié plus de 13100 constats d’infraction afin de contrer la vitesse au volant.

Avec l’approche des vacances estivales et de l’augmentation de la circulation sur les routes de la province, les policiers poursuivront leur présence accrue afin d’améliorer le bilan routier. Ils tiendront notamment des opérations ciblant la vitesse imprudente ou excessive, notamment dans les chantiers de construction, les distractions au volant, l’omission de porter la ceinture de sécurité, ainsi que la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou la drogue, puisque ces infractions sont surreprésentées lors des collisions mortelles.

Même si les organisations policières et les différents partenaires joignent leurs efforts pour sensibiliser et intervenir auprès des conducteurs fautifs, la responsabilité de ralentir et d’adapter sa conduite à son environnement demeure aux conducteurs.

Rappelons que la vitesse excessive ou imprudente représente la première cause de collisions au Québec. C’est pourquoi, jusqu’au 3 juillet prochain, la Société de l’assurance automobile du Québec poursuivra les efforts pour contrer la vitesse au volant avec une campagne de sensibilisation sous le thème «Pas de vitesse, pas de remords».

Cette opération nationale concertée était organisée par l’Association des directeurs de police du Québec, la Sûreté du Québec, le Service de police de la Ville de Montréal et la Société de l’assurance automobile du Québec.

Propulsé par 7Dfx