Caisse électorale secrète? Le PML doit s’expliquer

28 octobre 2013 - Maurice Giroux

Selon les registres du Parcours du Cerf, des dirigeants du Parti municipal de Longueuil, dont MM. Gilles Grégoire et Robert Charland, ont organisé depuis 2010, soit à titre officiel ou à titre personnel, au moins quatre activités de financement ou de loisirs, dont au moins trois pour lesquelles on ne retrouve aucune trace dans le rapport financier annuel du parti.

Dans son édition du 22 octobre 2013, le journal Point Sud (www.pointsud.ca) révélait que M. Gilles Grégoire possédait à titre personnel depuis 2010 une compagnie à but lucratif pour des levées de fonds et pour l’organisation de tournois de golf sous le nom de OMNIUM Gilles Grégoire.

 

Jusqu’ici M. Grégoire a refusé de répondre aux questions de Point Sud pour expliquer les tenants et aboutissants de cette compagnie fantôme et de ses liens possibles avec le Parti municipal de Longueuil.

 

Depuis une semaine nous avons entendu des propos laissant entendre que les fonds recueillis par M. Grégoire pourraient constituer une caisse électorale occulte, et pire encore, que ces fonds serviraient au financement de certains candidats dans la présente campagne électorale.

 

À notre humble avis, il serait du devoir de M. Grégoire, qu’il aime cela ou non, de faire toute la lumière sur cette situation troublante pour l’avenir du PML.

 

À défaut de quoi, il nous semble qu’il y aurait lieu que le Directeur général des élections du Québec fasse enquête.

Propulsé par 7Dfx