Un besoin non comblé est un droit bafoué ! Les résultats d’une vaste enquête menée par le GAPHRSM et ses membres

19 février 2018 - Groupement des associations de personnes handicapées de la Rive-Sud de Montréal (GAPHRSM) - (MG)

Après plus d'une année de travail, les membres du Groupement des associations de personnes handicapées de la Rive-Sud de Montréal (GAPHRSM) font connaître le fruit d'une vaste enquête entreprise en 2016.

C'est avec la conviction que nous avions la responsabilité collective d'offrir une société plus inclusive, plus solidaire et plus équitable permettant aux personnes handicapées d'exercer une véritable participation sociale que les membres du GAPHRSM ont entrepris cette démarche qui a permis la réalisation d'une plateforme de revendications intitulé Un besoin non comblé est un droit bafoué.

De septembre 2016 au mois de février 2017, une enquête a été réalisée afin de prendre connaissance de la réalité vécue par les familles naturelles, les tuteurs légaux et les personnes handicapées elles-mêmes et ce, dans l'ensemble des transitions allant de la petite enfance jusqu’à la fin de vie. À la lumière des informations recueillies auprès de 570 répondants, dont 381 familles et 189 personnes handicapées, il apparait clairement que malgré les obligations légales et les orientations ministérielles en vigueur, les programmes et les services destinés aux personnes et aux familles sont bien loin de répondre adéquatement aux besoins. Depuis longtemps déjà le GAPHRSM dénonce le manque de services. «Nous avons maintenant des données précises qui nous permettront d'exercer les pressions politiques nécessaires afin que le Québec assume sa responsabilité envers les personnes handicapées et leurs familles», affirme avec conviction la présidente du conseil d'administration du GAPHRSM, madame Nancy Côté.

Déterminés, les membres du GAPHRSM diffuseront largement les données consignées dans la plateforme de revendications afin que des recommandations favorisant l’établissement de mesures plus inclusives, plus solidaires et plus équitables envers une importante partie de la population soient émises. «Plus que jamais, nous sommes persuadés qu'ensemble nous pouvons trouver des solutions pour améliorer les conditions de vie des personnes handicapées et celles de leurs familles afin qu’elles puissent exercer, comme tout autre citoyen, leur pleine participation à la collectivité» renchérit la directrice générale du GAPHRSM, madame Pauline Couture.

Pour prendre connaissance de la Plateforme de revendications Un besoin non comblé est un droit bafoué! Rendez-vous au www.gaphrsm.ca

Propulsé par 7Dfx