Tel que promis en campagne électorale, Catherine Fournier bonifie le programme de bourses à la persévérance

12 juin 2017 - Texte et photo bureau de la députée Catherine Fournier, circonscription de Marie-Victorin - (MG)

Ce 9 juin lors des galas de remise des diplômes des écoles St-Jean-Baptiste (2 juin) et Gérard-Fillion (7 juin) que Catherine Fournier, députée du Parti Québécois dans Marie-Victorin, a remis des bourses à une trentaine de finissants de 5e secondaire s’étant démarqués pour leur persévérance et leur implication dans leur école ou dans la communauté. Mme Fournier a ainsi rempli son engagement de bonifier l’enveloppe du programme de bourses à la persévérance de la députée, passant de 2 000 $ à 4 000 $.

Catherine Fournier entourée des diplômé(e)s des écoles St-Jean-Baptiste et Gérard-Filion
Catherine Fournier entourée des diplômé(e)s des écoles St-Jean-Baptiste et Gérard-Filion

Valoriser l’effort et la réussite

Pour celle qui complètera sous peu sa première session parlementaire à titre de députée, la persévérance et l’implication sont des facteurs de réussite scolaire devant être valorisés : «Un élève qui se prend en main malgré ses difficultés, qui va à des séances de récupération et qui met les bouchées doubles, c’est un élève qui se donne les moyens de réussir et de décrocher son diplôme. Ce faisant, il se donne les outils nécessaires pour accomplir ses rêves, quels qu’ils soient.»

 Plus de transparence pour plus de confiance

Lors de la campagne électorale, celle qui détient aujourd’hui le titre de la plus jeune députée féminine de l’histoire à l’Assemblée nationale s’était engagée à bonifier le montant des bourses octroyées aux finissants par son prédécesseur député de Marie-Victorin. C’est donc une autre réalisation qui s’ajoute à la liste de Mme Fournier, pour qui chaque engagement réalisé est un coup porté contre le cynisme : «On entend souvent cette critique voulant que les politiciens font des promesses bidons, prennent des engagements qu’ils ne réaliseront pas. Quand je me suis engagée en politique, c’était aussi pour revaloriser le rôle d’élu et démontrer que l’intégrité et l’honnêteté en politique, ça existe plus qu’on le pense. C’est un objectif important pour moi, car plus les citoyens auront confiance en leurs élus, plus ils seront nombreux à voter et mieux la démocratie se portera. La confiance, c’est quelque chose qui se gagne et se mérite, un geste à la fois

Propulsé par 7Dfx