Bilan de l’opposition officielle - «Les députés du Parti Québécois ont fait des gains importants pour les Québécois »

19 décembre 2017 - Texte et photo bureaux des députées Diane Lamarre et Catherine Fournier des circonscriptions de Taillon et Marie-Victorin - (MG)

Les députées Diane Lamarre et Catherine Fournier des circonscriptions de Taillon et Marie-Victorin ont présenté le bilan de l’équipe du Parti Québécois à l’opposition officielle. Elles décrivent les nombreux gains réalisés au bénéfice des citoyens, des familles, des aînés, des régions et des PME du Québec.

Les députées Diane Lamarre et Catherine Fournier
Les députées Diane Lamarre et Catherine Fournier

EN BREF

  • Les députés de l’opposition officielle ont fait de nombreux gains significatifs, notamment en éducation et en santé, ainsi que pour les aînés, les régions et les entrepreneurs du Québec.
  • Un gouvernement du Parti Québécois aura de l’ambition pour le Québec, et défendra notre économie, notre système de santé public, notre langue et nos valeurs.

Des gains pour les Québécoises et les Québécois

«Alexandre Cloutier a fait bouger le gouvernement : il s’est battu contre le coût du matériel scolaire, et contre les frais astronomiques exigés pour la surveillance des élèves le midi. Résultat : le gouvernement a décidé de donner 100 $ par enfant sur les 150$ demandé. Grâce à Carole Poirier, le gouvernement a abandonné sa très mauvaise idée d’une commission sur le racisme. Philippe Couillard a même changé de ministre!  En plus de collaborer et d’apporter des bonifications substantielles aux projets de loi 134 et 151, visant respectivement à resserrer le crédit à la consommation et à combattre les violences sexuelles dans les établissements d’éducation supérieur, Catherine Fournier a fait pression sur la ministre de la Condition féminine pour qu’elle octroie un financement d’urgence aux organismes venant en aide aux victimes dans la foulée de la vague de dénonciations #MoiAussi, ce à quoi la ministre a répondu en débloquant un fonds de 1 M$»,  a déclaré Diane Lamarre.

«Dans le dossier des ambulances, c’est grâce à Diane Lamarre et à Agnès Maltais que nous avons obtenu pour le Québec 22 ambulances de plus dont 7 pour la Montérégie et 3 pour Longueuil! Concernant les supercliniques Diane Lamarre a dénoncé le subterfuge de Gaétan Barrette. De plus, dans le dossier du cannabis, avec Sylvain Pagé, nous avons proposé la création d’une société d’État. Le gouvernement a finalement considéré la proposition. Et on ne lâchera pas; le cannabis consommé ici doit être produit au Québec », a ajouté Catherine Fournier.

«Si les Québécois veulent mettre fin à l’austérité permanente, s’ils souhaitent un vrai virage vert et un gouvernement tourné vers l’avenir, il n’y a qu’une seule option. Un parti avec de l’ambition, un parti avec un plan solide, porté par une équipe compétente qui défendra nos valeurs comme notre nationalisme économique, et qui ne trouvera jamais ridicule de défendre notre langue. Un parti qui travaillera pour le monde, qui se tiendra debout pour les Québécois et pour le Québec. Ce parti, cette équipe, c’est celle du Parti Québécois!», ont conclu Diane Lamarre et Catherine Fournier.

Propulsé par 7Dfx