Portes ouvertes de l’École nationale d’aérotechnique - Des programmes uniques dans une industrie en pleine croissance !

7 février 2018 - Texte et photo L’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) - (MG)

L’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) invite les personnes intéressées par la mécanique, l’électronique et la conception à venir aux Portes ouvertes, le dimanche 18 février, de 12 h à 15 h 30 au 5555, place de la Savane à Saint Hubert.

Le parcours autonome permettra aux visiteurs de visiter les 36 aéronefs répartis dans 5 hangars
Le parcours autonome permettra aux visiteurs de visiter les 36 aéronefs répartis dans 5 hangars

Les visiteurs pourront découvrir ses programmes techniques uniques en Maintenance d’aéronefs, Avionique et Génie aérospatial, sa trentaine de laboratoires et d’ateliers, ainsi que ses 5 hangars abritant une flotte de 26 avions et 10 hélicoptères. Cet événement sera aussi l’occasion de rencontrer une vingtaine d’employeurs de l’industrie aérospatiale.

Des diplômes en forte demande et d’importants besoins de main-d’œuvre

Tout comme à l’automne dernier, un grand nombre d’entreprises seront sur place afin de témoigner des besoins criants de main-d’œuvre de cette industrie en pleine croissance. La tendance est claire : le nombre d’emplois manufacturiers en aérospatiale n’a pas cessé d’augmenter au Québec. Le Comité sectoriel de main-d’œuvre en aérospatiale (CAMAQ) recensait un peu plus de 20 000 emplois en 1984, alors que ce chiffre est grimpé à 41 000 emplois en 2016 pour atteindre 44 000 emplois en 2017.

Des vidéos présentant des témoignages de diplômés de l’ÉNA sont d’ailleurs disponibles au: ena.cegepmontpetit.ca/passion-aero

Sortie de filles, une activité unique réservée aux futures étudiantes

Les filles intéressées à venir aux Portes ouvertes sont invitées à s’inscrire à l’activité Sortie de filles (ena.cegepmontpetit.ca/portesouvertes) qui aura lieu dès 12 h 30. À travers une visite guidée par des enseignantes et des étudiantes de l’ÉNA, elles réaliseront trois défis pratiques en lien avec les programmes de l’École. Cette activité leur permettra de découvrir l’ÉNA et ses installations, ainsi que la place de choix réservée aux filles dans l’industrie aérospatiale.

Services et maisons d’enseignement présents

En plus des entreprises, plusieurs personnes-ressources, incluant professeurs et étudiants, seront sur place pour répondre aux questions concernant l’admission, les programmes, les stages, la formation continue offerte aux adultes, les prêts et bourses, les séjours internationaux, les services adaptés, l’hébergement, le transport, et les diverses activités étudiantes. Aussi, des délégués de Polytechnique Montréal ainsi que de l’École de technologie supérieure (ÉTS) présenteront aux futurs étudiants les perspectives universitaires qui s’offrent à eux et l’École des métiers de l’aérospatial de Montréal (ÉMAM) donnera les renseignements concernant les formations de niveau professionnel (DEP).

 

À propos de l’École nationale d’aérotechnique

Fondée en 1964, l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) est aujourd’hui la plus importante maison d’enseignement en aérotechnique en Amérique du Nord et la seule au Québec à former des techniciens en aéronautique. Grâce à ses trois programmes collégiaux uniques en Techniques de génie aérospatial (incluant le DEC-BAC en Génie aérospatial), en Techniques de maintenance d’aéronefs et en Techniques d’avionique (incluant le DEC-BAC en Avionique) et à ses installations d’une valeur de 85 M$, qui comprennent 5 hangars abritant 36 aéronefs, l’ÉNA forme une main-d’œuvre technique spécialisée très demandée. Réputé pour son expertise et sa polyvalence, le Centre de service aux entreprises et de formation continue de l’ÉNA propose quant à lui des solutions intégrées de formation en entreprise répondant à leurs besoins spécifiques.

Propulsé par 7Dfx