MM. Sylvain Lambert et Serge Brasset reconduits au CA de Développement Aéroport Saint-Hubert de Longueuil (DASH-L)

20 février 2017 - Texte et photo L’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) - (MG)

L’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) salue la reconduite de M. Sylvain Lambert, directeur général du cégep Édouard-Montpetit et directeur de l’ÉNA ainsi que de M. Serge Brasset, cadre-conseil et administrateur de sociétés certifié, au conseil d’administration de Développement Aéroport Saint-Hubert (DASH-L).

M. Serge Brasset et M. Sylvain Lambert
M. Serge Brasset et M. Sylvain Lambert

Grâce à cette nomination, M. Lambert pourra continuer de faire valoir les intérêts de l’ÉNA. Quant à M. Brasset, ancien directeur général du Cégep et de l’ÉNA, il poursuivra son mandat de président du CA au sein de DASH-L.

Par ailleurs, l’ÉNA se réjouit du changement de gouvernance de l’aéroport annoncé par la Ville de Longueuil, qui a débouché sur la création du premier conseil d’administration composé majoritairement de membres nommés par la ville. «Le nouveau CA de DASH-L, composé d’experts en aérospatiale, assurera une vision concertée du développement de l’aéroport, et rejaillira ultimement sur la création d’emplois dans ce domaine», affirme M. Sylvain Lambert.

C’est sur ce même élan que l’ÉNA accueille favorablement l’aide financière de 70 000 $, annoncée par la Ville de Longueuil qui permettra au transporteur aérien Pascan Aviation d’établir une liaison régulière vers Toronto. «Tel que soutenu par la mairesse de Longueuil, Mme Caroline St-Hilaire, cette annonce vient concrétiser de plus en plus la volonté de la Ville de mettre en place un aéroport régional et d’affaires performant, qui jouera son rôle de levier économique, indique M. Lambert. Par conséquent, le développement de l’aéroport et l’accroissement de ses activités se traduiront par des opportunités d’emplois pour nos futurs diplômés

À propos de l’École nationale d’aérotechnique

Fondée en 1964, l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) est aujourd’hui la plus importante maison d’enseignement en aérotechnique en Amérique du Nord et la seule au Québec à former des techniciens en aéronautique. Grâce à ses trois programmes collégiaux uniques en Techniques de génie aérospatial (incluant le DEC-BAC en Génie aérospatial), en Techniques de maintenance d’aéronefs et en Techniques d’avionique (incluant le DEC-BAC en Avionique) et à ses installations d’une valeur de 85 M$, qui comprennent 5 hangars abritant 36 aéronefs, l’ÉNA forme une main-d’œuvre technique spécialisée très demandée. Réputé pour son expertise et sa polyvalence, le Centre de service aux entreprises et de formation continue de l’ÉNA propose quant à lui des solutions intégrées de formation en entreprise répondant à leurs besoins spécifiques.

Propulsé par 7Dfx