Madame Diane Lamarre lit la Dictée PGL!

27 mars 2017 - Texte et photos Bureau de circonscription de Mme Diane Lamarre, députée de Taillon - (MG)

Les Olympiques locales de la langue française, la dictée PGL, a eu lieu à l'École Marie-Victorin-du-Jardin de Longueuil, le 11 mars dernier. Madame Diane Lamarre, députée de Taillon lisait la dictée à vingt jeunes de 5e et 6e année qui avaient été choisis dans leur école respective pour éprouver leur connaissance de la langue écrite. La finale régionale a fait quatre gagnants qui nous représenteront à la grande finale nationale. Le thème de cette 26e édition est : «Le monde dans mon assiette»!

Félicitations aux quatre étoiles de cette journée, gagnantes de la catégorie classes francophones : Kimily Gelesko, 6e année, de l'école Sainte-Claire, à Longueuil Ariane Bélanger, 5e année, de l'école Armand-Racicot, à Longueuil Yue Yun Li, 6e année, de l'école Guillaume-Vignal, à Brossard Coralie Pelletier, 6e année, du Collège français, à Longueuil entourées de Madame Diane Lamarre députée de Taillon, Madame Maryse Pepin et Monsieur Martial Grisé, président du jury et tous les deux auteurs de la saga Seyrawyn
Félicitations aux quatre étoiles de cette journée, gagnantes de la catégorie classes francophones : Kimily Gelesko, 6e année, de l'école Sainte-Claire, à Longueuil Ariane Bélanger, 5e année, de l'école Armand-Racicot, à Longueuil Yue Yun Li, 6e année, de l'école Guillaume-Vignal, à Brossard Coralie Pelletier, 6e année, du Collège français, à Longueuil entourées de Madame Diane Lamarre députée de Taillon, Madame Maryse Pepin et Monsieur Martial Grisé, président du jury et tous les deux auteurs de la saga Seyrawyn

Cette dictée c’est aussi un hommage à monsieur Paul Gérin Lajoie, aujourd'hui âgé de 97 ans et toujours aussi engagé pour l'éducation des enfants, ici et partout dans le monde. Le Québec lui doit son système d'éducation public, l'accès à l'immense privilège de la lecture et de l'écriture et à toutes les portes de la vie que cela ouvre.

«La joie des enfants cet après-midi-là, leur amour tangible de la langue française, leur souci d'en prendre soin en la maîtrisant constituent un héritage inestimable pour la francophonie», nous dit Mme Lamarre.

Merci à monsieur Nagguy Sabbat, ambassadeur indéfectible de la Dictée PGL.

Merci à la directrice de l'école madame Daneau et à son équipe de professeurs et de bénévoles pour leur générosité ainsi qu’à Madame Maryse Pepin et Monsieur Martial Grisé, président du jury et tous les deux auteurs de la saga Seyrawyn pour leur grande générosité.

Par cet effort, vous avez contribué à la fierté de tous ces enfants et à celle sans équivoque de leurs parents qui ont eu les yeux brillants plusieurs fois durant la journée.

«L'éducation doit être la priorité permanente de la nation.», a dit la semaine dernière Jean-François Lisée. Parfaitement d'accord!

Propulsé par 7Dfx