Lynx du cégep Édouard-Montpetit : championnes provinciales au volleyball division 1

28 février 2017 - Texte Cégep Édouard-Montpetit - Photo : Nicolas Gariépy - (MG)

L’équipe de volleyball division 1 des Lynx du cégep Édouard-Montpetit a su faire face à ses adversaires lors du championnat provincial des 25 et 26 février derniers au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, remportant ainsi fièrement les grands honneurs. Par cette première place, la formation accède au championnat canadien qui aura lieu du 8 au 11 mars prochain en Colombie-Britannique.

L’équipe de volleyball féminin division 1 du cégep Édouard-Montpetit gagne la première place du championnat provincial
L’équipe de volleyball féminin division 1 du cégep Édouard-Montpetit gagne la première place du championnat provincial

Les Lynx rugissent dès le premier match !

Gonflées à bloc par l’énergie de leurs partisans, les joueuses ont gagné leur première partie avec une victoire en trois manches contre Le Boomerang du Cégep André-Laurendeau (25-23, 25-18 et 27-25). Avec ce gain, elles s'assuraient non seulement une place à la grande finale provinciale, mais aussi un laissez-passer pour le championnat canadien.

La formation de Louis-Michel Bergeron n’avait rien perdu de son énergie lors du match suivant, vainquant ainsi en finale Les Cavaliers du Collège Bois-de-Boulogne en quatre manches (25-14, 25-27, 25-15, 25-19). « L’équipe est unie et solide. Les joueuses ont travaillé fort tout au long de la saison afin d’atteindre cette première place, souligne l’entraîneur-chef, Louis-Michel Bergeron. Notre présence au championnat canadien sera une autre belle occasion de démontrer la force de notre équipe ! Nous avons, d’ailleurs, bien l’intention d’atteindre le podium encore une fois. »

Trois Lynx honorées par le RSEQ

Le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) a souligné, à la fin du championnat, les joueuses par excellence ainsi que l’équipe étoile. Parmi les Lynx, la finissante Maude Babin (ville : St-Liguori) a reçu avec beaucoup d’enthousiasme le titre de joueuse par excellence du tournoi, ainsi que celui de joueuse du match en demi-finale. L’attaquante Marianne St-Aubin (ville : Joliette) s’est aussi démarquée lors du tournoi et fut nommée joueuse du match de la finale avec un total de 16 attaques marquantes ainsi que quatre as. En compagnie de leur compatriote Charlène Robitaille (ville : St-Jean-sur-Richelieu), les deux Lynx ont aussi été nommées parmi l'équipe étoile du championnat.

Soulignons, de plus, la nomination, au cours de la semaine dernière, de Maude Babin et de Charlène Robitaille sur la première et deuxième équipe étoile de la ligue pour la saison 2016-2017.

Prête à tout pour le championnat canadien !

Ce sera la troisième fois que la formation prendra part à ce grand rendez-vous national au Camosun College à Victoria en Colombie-Britannique. Classée 3e au pays, l’équipe de volleyball des Lynx compte bien mettre les bouchées doubles afin d’améliorer son classement dans le but d’atteindre la première place.

À propos des Lynx du cégep Édouard-Montpetit

Le Cégep compte quelque 300 athlètes Lynx répartis au sein de 16 équipes dans 10 disciplines : badminton, baseball, basketball, cheerleading, cross-country, flag-football, football, hockey, soccer et volleyball. Les Lynx existent depuis plus de 30 ans et font partie du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) et de l’Association canadienne du sport collégial (ACSC).

Grâce à une équipe de professionnels, l’étudiant membre d’une équipe Lynx bénéficie d'un soutien personnalisé pour favoriser l’équilibre de la personne entre le sport, les études et l’épanouissement personnel.

À propos du cégep Édouard-Montpetit

Le cégep Édouard-Montpetit est un établissement d’enseignement supérieur, constitué du campus de Longueuil et de l’École nationale d’aérotechnique. Il met en œuvre des programmes d’études et des activités de formation de haute qualité, tant au secteur régulier qu’à la formation continue. Le Cégep vise le développement de personnes compétentes, autonomes, critiques et engagées dans leur milieu. Par ses activités d’enseignement et de recherche et par les services qu’il offre à la collectivité, il contribue à la vitalité sociale et culturelle de sa communauté et met à profit son expertise sur le plan régional, national et international.

Propulsé par 7Dfx