Le groupe étudiant Avion Cargo de l’ÉNA s’envole pour la Californie

21 avril 2016 - Texte et photo École nationale d’aérotechnique du cégep Édouard-Montpetit - (MG)

Le groupe étudiant Avion Cargo (ACÉNA) de l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) s’envolera à destination de Los Angeles (Van Nuys) afin de participer à la SAE Aero Design West. Cette compétition internationale de modèles réduits téléguidés se déroulera du 22 au 24 avril 2016 et regroupera plus 70 universités en provenance des quatre coins de la planète.

Le groupe étudiant Avion Cargo de l’ÉNA s’envolera à destination de Los Angeles (Californie) afin de participer à la SAE Aero Design West, une compétition internationale de modèles réduits téléguidés, du 22 au 24 avril 2016
Le groupe étudiant Avion Cargo de l’ÉNA s’envolera à destination de Los Angeles (Californie) afin de participer à la SAE Aero Design West, une compétition internationale de modèles réduits téléguidés, du 22 au 24 avril 2016

Le «015» : un avion prometteur

Après des mois de travail, voilà le moment tant attendu : celui où les étudiants verront le fruit de leur travail récompensé. Ils sont fiers de leur aéronef et des innovations apportées. «L’avion est plus léger et peut lever une charge plus importante. Il est aussi beaucoup plus design », explique Victor Morin (Saint-Bernard), membre du groupe depuis trois ans.

Les étudiants ont eu l’occasion de tester leur prototype lors de vols effectués un peu plus tôt cette année. Dimanche, à cinq jours de la compétition, le «015» était de nouveau dans les airs pour un test final avant son départ pour la Californie. Jusqu’au dernier moment, on s’assure que l’aéronef possède toutes les qualités pour être en mesure de se classer dans la compétition. En effet, l’équipe ACÉNA vise le top 5 de la compétition. Rappelons, entre autres, que l’équipe ACÉNA s’est classée en 5e position en 2012 et en 3e position de la présentation orale en 2013.

Une compétition internationale

L’ÉNA démontrera encore une fois son savoir-faire et sa capacité à rivaliser avec des universités dans la catégorie Regular. Le modèle doit effectuer plusieurs vols avec une charge que l’équipe tentera d’augmenter au fur et à mesure. «Nous effectuerons le premier vol avec une charge de 22 livres, pour atteindre un poids maximal de 29 livres», mentionne Victor, précisant que la météo aura un impact important sur les vols.

Également, l'équipe aura à participer à la présentation du rapport technique et à l’inspection technique, deux étapes importantes de la compétition. Pour ce faire, Victor pourra compter sur son collaborateur de toujours, Juan Sebastian Prieto. Pour suivre l’équipe ACÉNA pendant la compétition : www.facebook.com/ENAerotechnique

D’observateur à leader

Lorsque Victor Morin a choisi de s’impliquer dans le groupe étudiant Avion Cargo, c’était pour ajouter un plus à ses études. Trois ans plus tard, Avion Cargo a changé le sens de son passage à l’ÉNA. «Je suis passé d’observateur à acteur, ayant mis sur pied une structure d’équipe et une philosophie de travail », souligne Victor avec fierté. Il rappelle souvent aux étudiants de 1re année l’importance de faire des sacrifices et de prendre son temps. «Il faut être patient et investir temps et énergie, c’est sûr. Mais, c’est important si on veut en arriver là où j’en suis aujourd’hui

Pour Pierre Roberge, responsable des groupes étudiants, l’arrivée de Victor a complètement changé la dynamique du groupe. «Le groupe peut désormais s’appuyer sur des innovations importantes accompagnées d’une planification efficace, qui pourront mener Avion Cargo vers de nouveaux sommets dans les années à venir», a-t-il confié.

Pour Victor, Avion Cargo est une «école» dans l’École qui permet de développer plusieurs compétences et habiletés : mise en application des connaissances théoriques apprises en classe, apprentissage de la gestion du stress et du temps, apprentissage du travail d’équipe et de la planification, apprentissage de notions non vues en classe… et plus encore. «Tu as un but qui te pousse à aller toujours plus loin : faire voler un avion! ».

En mai, Victor quittera l’ÉNA la tête haute pour se diriger vers l’université en génie mécanique. Son implication étudiante lui aura valu plusieurs bourses de reconnaissance et d’excellence et son exemple de leadership sera sans aucun doute le meilleur legs qu’il puisse faire à l’équipe et à l’ÉNA.

À propos de l’École nationale d’aérotechnique

Fondée en 1964, l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) du cégep Édouard-Montpetit est le plus important institut d’aérotechnique en Amérique du Nord. Son expertise s’appuie sur le savoir-faire exceptionnel de ses employés et sur ses liens étroits avec l’industrie. Ses programmes collégiaux spécialisés en Techniques de génie aérospatial (incluant le DEC-BAC en Génie aérospatial avec Polytechnique Montréal), en Techniques de maintenance d’aéronefs et en Techniques d’avionique (incluant le DEC-BAC en Avionique avec Polytechnique Montréal), sont offerts dans ses installations d’une valeur de 85 M$, qui comprennent 5 hangars abritant 35 aéronefs.

Propulsé par 7Dfx