Le député de La Prairie, Richard Merlini, annonce un investissement de 1 M$ à la Ville de Longueuil

9 mars 2017

Pour assurer la pérennité de l’aréna Émile-Butch-Bouchard, le gouvernement du Québec annonce qu’un investissement pouvant atteindre 1 M$ sera accordé à la Ville de Longueuil, dans le cadre du Programme de soutien pour le remplacement ou la modification des systèmes de réfrigération fonctionnant aux gaz R-12 ou R-22 : arénas et centres de curling.

M. Jasmin Roy, directeur des affaires étudiantes et communautaires cégep Édouard-Montpetit, M. Richard Merlini, député de La Prairie, Mme Colette Éthier, mairesse suppléante et conseillère municipale et M. Michel Lanctôt, conseiller municipal
M. Jasmin Roy, directeur des affaires étudiantes et communautaires cégep Édouard-Montpetit, M. Richard Merlini, député de La Prairie, Mme Colette Éthier, mairesse suppléante et conseillère municipale et M. Michel Lanctôt, conseiller municipal

Le député de La Prairie, M. Richard Merlini, en a fait annonce ce matin, au nom du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx.

Le projet consiste à la mise aux normes et au remplacement du système de réfrigération au R-22, mieux connu sous le nom de Fréon, de l’aréna Émile-Butch-Bouchard. L’aide financière du gouvernement du Québec pourra atteindre 1 M$ alors que le coût total du projet est de plus de 4 M$.

Citations :

«Ce programme fournit très certainement un soutien majeur et essentiel aux municipalités désireuses de mettre à niveau leurs installations sportives, qui sont de plus en plus sollicitées, et Longueuil n’en fait pas exception. Nos arénas demeurent des lieux, dans nos municipalités, où s’éveillent de grands talents dans les sports de glace. Notre annonce va dans le sens de ce que nous croyons, car la population doit avoir à sa disposition des infrastructures sportives et récréatives modernes, sécuritaires et surtout, plus écologiques.»

Richard Merlini, député de La Prairie et président de la Commission de la santé et des services sociaux

«Cet investissement montre à quel point le bien-être et la qualité de vie des Québécois sont au cœur des priorités de notre gouvernement. Nous voulons inciter les petits comme les grands à faire de l’activité physique sur une base régulière pour en retirer les nombreux bienfaits

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie

«Le choix que nous faisons d’investir dans ces infrastructures contribue à améliorer la qualité de vie de la population. Nous devons assurer la pérennité des arénas et des centres de curling pour permettre aux gens de pratiquer leurs sports et leurs activités dans des installations modernes et sécuritaires

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine

«Ce soutien financier du gouvernement du Québec nous permet d’aller de l’avant avec la modernisation de l’aréna Émile-Butch-Bouchard. En plus de réduire les émissions de gaz à effet de serre, nous pourrons ainsi améliorer l’efficacité énergétique de notre installation et en assurer sa pérennité. C’est une excellente nouvelle pour Longueuil qui, à l’aide de sa Politique en saines habitudes de vie, souhaite créer des environnements favorables à un mode de vie physiquement actif pour contribuer à la qualité de vie et à la santé de ses citoyens

Caroline St-Hilaire, mairesse de Longueuil

Faits saillants

Ce projet compte parmi les 80 qui ont fait l’objet d’une recommandation favorable à la suite du deuxième appel de projets lancé en juillet 2016. L’investissement ministériel total pour l’ensemble des projets est évalué à près de 57 millions de dollars. Mentionnons qu’un nouvel appel de projets sera lancé dans le cadre du programme au printemps.

Ce programme s’adresse aux organismes municipaux ou scolaires, ou encore aux organismes à but non lucratif pour des travaux à réaliser d’ici mars 2020. Il fait partie du Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique et est financé par le produit de l’impôt sur le tabac, prélevé en vertu de la Loi concernant l’impôt sur le tabac.

Le programme comporte deux volets, soit la modification ou le remplacement des systèmes de réfrigération fonctionnant aux gaz R-12 ou R-22 dans les arénas et centres de curling ainsi que les travaux jugés urgents liés à la mise aux normes et à la rénovation des installations admissibles au premier volet.

Les normes du programme permettent d’obtenir une aide financière pouvant aller jusqu’à 50 % des coûts admissibles, soit un maximum de 700 000 $ dans le cadre du premier volet et de 300 000 $ dans le cadre du deuxième.

Propulsé par 7Dfx