Le cégep Édouard-Montpetit : un modèle en gestion de matières résiduelles

2 novembre 2017 - Texte et photos Cégep Édouard-Montpetit - (MG)

Une mention spéciale a été accordée au cégep Édouard-Montpetit pour sa saine gestion des matières résiduelles, lors de la dernière remise annuelle des certifications Cégep vert du Québec par l’organisme ENvironnement JEUnesse. Seul cégep du réseau collégial à s’être doté d’une collecte de matières organiques de type industrielle, Édouard-Montpetit devient un modèle pour plusieurs établissements d’enseignement.

Catherine Gauthier, directrice générale d’ENvironnement JEUnesse, Maya de Cardenas, technicienne en environnement au cégep Édouard-Montpetit et Raphaëlle Devatine, chargée de projet aux certifications à ENvironnement JEUnesse)
Catherine Gauthier, directrice générale d’ENvironnement JEUnesse, Maya de Cardenas, technicienne en environnement au cégep Édouard-Montpetit et Raphaëlle Devatine, chargée de projet aux certifications à ENvironnement JEUnesse)

Inspirer le changement 

Au fil des ans, le cégep Édouard-Montpetit, certifié Cégep vert – niveau Excellence depuis maintenant cinq ans, a osé innover en réalisant de grands projets «En plus de changer notre façon interne de gérer et de trier nos déchets, notre programme de gestion des matières résiduelles a aussi inspiré d’autres établissements d’enseignement ainsi que des entreprises à vouloir faire de même, souligne la technicienne en environnement, Maya de Cardenas. Près d’une dizaine de cégeps et d’universités ont communiqué avec nous afin d’en apprendre plus sur notre programme et notre processus d’implantation.» 

Parmi les réalisations dignes de mention, notons l’implantation d’un système de récupération de déchets permettant le tri à la source des matières résiduelles. Des bacs spécifiques ont ainsi été installés au campus de Longueuil et à l’École nationale d’aérotechnique afin de mieux se départir, en plus des matières recyclables et des déchets, des matières compostables. Un meuble de dépôt de matières récupérables a aussi été installé au campus de Longueuil pour récupérer de façon appropriée les produits comme les piles, les crayons, les vêtements et les produits électroniques.

Une vision d’avenir prometteuse

Les actions déployées au cours de la dernière décennie ont permis au Cégep de constater un certain changement de comportement au sein de sa communauté. «Les étudiants et les employés sont maintenant plus sensibles à ce qu’ils jettent et aux gestes qu’ils font, souligne la gestionnaire administrative des affaires étudiantes et communautaires et présidente du comité environnement, Pascale Maheu. Même si la sensibilisation et l’éducation relative à l’environnement doivent demeurer une priorité, cette belle évolution nous motive à continuer à innover en développant de nouveaux projets

Parmi les plus récentes actions réalisées par le Cégep, notons la réalisation d’événements écoresponsables tels que le dîner de la rentrée 100 % compost, la conférence « Zéro déchet » de Béa Johnson lors de la Semaine québécoise de réduction des déchets ainsi que l’intégration de ruches d’un apiculteur de la région au campus de Longueuil afin de contribuer à la conservation de la biodiversité.

À propos du cégep Édouard-Montpetit

Le cégep Édouard-Montpetit est un établissement d’enseignement supérieur, constitué du campus de Longueuil et de l’École nationale d’aérotechnique. Il met en œuvre des programmes d’études et des activités de formation de haute qualité, tant au secteur régulier qu’à la formation continue. Le Cégep vise le développement de personnes compétentes, autonomes, critiques et engagées dans leur milieu. Par ses activités d’enseignement et de recherche et par les services qu’il offre à la collectivité, il contribue à la vitalité sociale et culturelle de sa communauté et met à profit son expertise sur le plan régional, national et international.

Propulsé par 7Dfx