La mairesse de Longueuil Sylvie Parent s’adresse à la commission municipale du Québec (CMQ) afin de dénoncer l’attitude des élus de l’opposition

21 juin 2018 - Cabinet de la mairesse Sylvie Parent - (MG)

En réponse au deuxième boycott consécutif de l’opposition concernant la tenue d’une séance extraordinaire du conseil municipal, la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, a pris la décision de s’adresser à la commission municipale du Québec afin qu’une enquête soit instaurée relativement au comportement en l’opposition qui, selon elle : «prend en otage les citoyens et monopolise indûment l’administration municipale en convoquant des assemblées et en décidant par la suite de ne pas se présenter.»

Rappelons que le 14 juin dernier, le chef désigné de l’opposition, Xavier Léger, a fait parvenir à la mairesse une demande afin qu’elle convoque une séance extraordinaire du conseil, ce dont elle a immédiatement acquiescé en demandant à la greffière de procéder à la convocation officielle d’une séance pour le 20 juin. Cependant, étant donné que les élus qui avaient demandé la tenue de cette assemblée extraordinaire ont décidé à la dernière minute de ne pas s’y présenter, la séance a été ajournée au lendemain, soit le jeudi 21 juin à 13h 00.

Face à cette deuxième absence consécutive de l’opposition, Sylvie Parent a décidé de sonner la fin de la récréation en demandant à la CMQ d’enquêter sur le comportement des élus afin de connaître les raisons de tels agissements et, le cas échéant, de prendre des sanctions disciplinaires contre les élus fautifs.

Après deux tentatives infructueuses de donner suite à la demande de l’opposition de tenir une assemblée extraordinaire, la mairesse a de plus décidé qu’il n’y aura pas de troisième tentative : «les élus de l’opposition ont assez gaspillé le temps de l’administration municipale et l’argent des citoyens. Si des élus veulent soumettre des sujets au conseil, ils le feront en vertu de la procédure normale», a précisé la mairesse.

Quant aux travaux des commissions, la mairesse se désole du fait que ceux-ci ne pourront vraisemblablement reprendre leur cours le 3 juillet, comme elle l’avait initialement proposé dans la démarche soumise aux membres du conseil. Afin de ne pas faire obstacle au bon déroulement des dossiers en cours, la mairesse a annoncé que le Comité exécutif traitera toutes les demandes prioritaires qui devait être soumisses aux différentes commissions. Hôtel de ville de Longueuil, Cabinet de la mairesse 4250, chemin de la Savane, Longueuil (Québec) J3Y 9G4

Quant à la réorganisation du travail des commissions, la mairesse formera un comité composé d’élus de toutes les allégeances : «notre objectif commun sera de s’entendre rapidement sur un nouveau cadre de travail des commissions pour adopter, dès la séance du 28 août, une proposition qui ferait consensus auprès de tous les élus. D’autre part, il est primordial que le travail des commissions soit en lien avec les orientations consensuelles données à l’administration municipale, conformément aux travaux amorcés le 23 mars dernier sur le Plan municipal», conclut Sylvie Parent.

Source : Cabinet de la mairesse et du comité exécutif

Informations : Alexandra Bélisle, attachée de presse

Tél. : 514 969-7739

Courriel : alexandra.belisle@longueuil.quebec

Propulsé par 7Dfx