L’équipe de volleyball des Lynx du cégep Édouard-Montpetit retrouve Cynthia Perpall à titre d’apprentie entraîneuse

8 mars 2017 - Texte et photo CÉGEP Édouard Montpetit - (MG)

L’équipe féminine de volleyball (division 1) des Lynx du cégep Édouard-Montpetit est fière de pouvoir compter, cette année, sur la présence de l’apprentie entraîneuse Cynthia Perpall, ancienne joueuse de l’équipe des Lynx, grâce au Programme des apprenties entraîneuses 2016-2017 du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Cynthia Perpall fait un retour chez les Lynx du cégep Édouard-Montpetit en tant qu’apprentie entraîneuse
Cynthia Perpall fait un retour chez les Lynx du cégep Édouard-Montpetit en tant qu’apprentie entraîneuse

Il s’agit d’un véritable retour aux sources pour Cynthia Perpall, qui a joué pendant trois saisons avec les Lynx alors qu’elle était étudiante au Cégep en Sciences de la nature, profil Sciences de la santé : «J’ai toujours eu les Lynx tatoués sur le cœur. J’ai vécu ma première grande aventure en tant qu’athlète et j’ai appris énormément de choses qui m’ont permis de me dépasser et d’évoluer.»

Une période d’ajustement

Revenir parmi l’équipe à titre d’apprentie entraîneuse lui a demandé un certain temps d’adaptation. En effet, Cynthia a réalisé qu’il y a une grande différence entre le fait d’être derrière le banc et celui d’être sur le terrain. «J’ai dû apprendre à jouer un nouveau rôle auprès de l’équipe lors des matchs, car je ne peux pas aller sur le terrain pour l’aider lorsque cela ne fonctionne pas, explique-t-elle. J’ai appris à décortiquer les vidéos pour mieux comprendre et aider l’équipe. Être l’entraîneur, c’est découvrir l’autre univers du milieu sportif et j’aime bien ça

Présente pour les joueuses

Avec son mentor Louis-Michel Bergeron, entraîneur-chef de l’équipe de volleyball, ils ont développé une belle chimie. «J’ai su faire ma place et définir mon rôle auprès des joueuses, soit celui de la « maman » de l’équipe. Si l’une d’entre elles ne va pas bien, sur le plan sportif ou personnel, elle sait qu’elle peut venir me voir. Je mise beaucoup sur l’aspect relationnel », souligne Cynthia Perpall. Ses expériences de joueuse au collégial ainsi qu’à l’université lui ont d’ailleurs beaucoup servi dans son approche avec l’équipe. « C’est important que l’atmosphère soit agréable et détendue. Le lien de confiance doit être aussi solide entre les joueuses qu’avec les entraîneurs. C’est, d’ailleurs, la clé du succès pour une équipe

Objectif : gagner le championnat canadien

Cynthia Perpall se réjouit des récentes performances de son équipe lors du championnat provincial, où elle a terminé en 1re position. Elle est convaincue que celle-ci sera prête pour le championnat canadien qui se déroulera à Victoria, en Colombie-Britannique, du 8 au 11 mars prochain. «L’équipe a travaillé fort pour gagner la première place au provincial. Nous avons connu un bon début de saison et nous avons remporté tous nos matchs en 2017. Nous sommes présentement 3e au classement national et nous avons bien l’intention de gagner la première place encore une fois

À propos des Lynx du cégep Édouard-Montpetit

Le Cégep compte quelque 300 athlètes Lynx répartis au sein de 16 équipes dans 10 disciplines : badminton, baseball, basketball, cheerleading, cross-country, flag-football, football, hockey, soccer et volleyball. Les Lynx existent depuis plus de 30 ans et font partie du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) et de l’Association canadienne du sport collégial (ACSC). Grâce à une équipe de professionnels, l’étudiant membre d’une équipe Lynx bénéficie d'un soutien personnalisé pour favoriser l’équilibre de la personne entre le sport, les études et l’épanouissement personnel.

Propulsé par 7Dfx