Journée mondiale de l’eau

23 mars 2018 - UMQ - Photo archives MediaSud.ca - (MG)

À l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, et son adjoint parlementaire et député de Sainte-Rose, M. Jean Habel, ont invité toute la population du Québec à prendre conscience de l’importance de l’eau et à faire une gestion durable de cette richesse collective, qui constitue un véritable « or bleu » sans lequel il n’y pas de liberté ni de développement possible.

Dans une déclaration faite à l’Assemblée nationale, ils ont incité les élus et toute la population du Québec à agir individuellement en économisant et en conservant l’eau, ainsi que les milieux humides et hydriques, et en évitant de les polluer.

Le thème de la Journée mondiale de l’eau 2018 étant « L’eau : la réponse est dans la nature », le député Jean Habel a souligné que le Québec agit déjà collectivement pour relever les défis que pose la gestion de l’eau grâce aux solutions offertes par la nature :

  • Il se dotera bientôt d’une nouvelle stratégie québécoise de l’eau.
  • Il a récemment adopté la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques;
  • Il a adopté le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection, qui vise à renforcer la protection des sources d’eau potable du Québec;
  • Il se mobilise pour accroître la résilience de toutes et de tous aux inondations, après les sinistres du printemps dernier;
  • Il agit pour la réhabilitation des terrains contaminés;
  • Il fait de la gestion intégrée des ressources en eau par bassins versants le cœur de la gouvernance de l’eau au Québec;

Voici des exemples de gestes concrets que les Québécoises et les Québécois peuvent poser pour protéger l’eau :

  • Réduire l’eau utilisée à la maison, par exemple, pour laver sa voiture;
  • Réparer les fuites d’eau;
  • Récupérer les eaux de pluie pour arroser ses plantes;
  • Éviter d’utiliser des nettoyants chimiques à la maison et de jeter les médicaments et les produits toxiques dans l’évier ou la toilette.

«En cette Journée mondiale de l’eau, il vaut la peine de réfléchir aux multiples services que cette précieuse ressource nous rend. Le Québec a la chance de posséder 3 % des réserves d’eau douce de la planète, des milliers de rivières et des centaines de lacs; il doit donc la protéger, particulièrement en cette ère de changements climatiques. Souvenons-nous que chaque geste, collectif ou individuel, posé dans le but de protéger l’eau, fait une différence dans notre marche vers un monde plus durable à léguer aux générations qui nous suivent!», a déclaré la ministre Isabelle Melançon.

Propulsé par 7Dfx