accesskey : 0 liste des accesskeys
accesskey : 1 Accéder directement au menu
accesskey : 2 Accéder directement au contenu
accesskey : 3 Accéder directement au bas de page
Accéder directement au menu Accéder directement au contenu Accéder directement au bas de page
pub
pub

Brossard en route vers une Politique environnementale

18 janvier 2013 - Nathalie Paquin / Jacques Marchand
La Ville de Brossard implantera sous peu une Politique environnementale pour son territoire. Afin de valider, bonifier et finaliser ce document, la participation citoyenne a été sollicitée via une consultation publique qui s’est tenue ce 17 janvier. Une centaine de citoyens ont assisté à cette rencontre, trois mémoires ont été déposés et bien des questions posées.
« C’est une politique ambitieuse qui touche plusieurs secteurs », a mentionné Mario Verville, directeur du développement urbain. En effet, son acolyte pour cette soirée de présentation, Vincent Causse, chef de division Environnement, direction urbanisme, a présenté aux personnes présentes les facettes plurielles de ce dossier.

Celui-ci comporte six enjeux distincts retenus parce qu’ils concernent particulièrement Brossard : gestion environnementale, sols et biodiversité, air et changements climatiques, matières résiduelles, eau, nuisances. Chacun d’eux ont fait l’objet d’une brève description, des forces et faiblesses en ce domaine sur le territoire et des axes d’intervention préconisés. 

« La Ville de Brossard est en transformation importante. C’est une ville de plus en plus urbanisée. Il y a perte d’espaces verts, mais les zones agricoles sont maintenant contrôlées… Et 11,5% des aires protégées, le sont par statut de protection légale », a entre autres souligné M. Causse.

Au terme de cette présentation, les citoyens ayant rédigé des mémoires ont été invités à les dévoiler et les déposer. Parmi eux, Marc-André Beauchemin (mémoire rédigé avec Pierre Senécal) a notamment qualifié le quartier Dix30 « d’îlot de chaleur » :




Puis, plusieurs Brossardois sont venus au micro poser leurs questions, souvent précédées de suggestions et de commentaires à l’endroit de cette politique environnementale. Marie-Pierre Chevrier a ainsi proposé diverses pistes pertinentes :



Media Sud est ensuite allé à la rencontre de M. Causse qui nous a livré ses impressions sur cette soirée et a répondu à nos questions :





Découlant d’une vérification environnementale puis de l’écriture d’un projet de Politique environnementale, cette consultation publique sera suivie d’une révision du document, qui devrait être par après adoptée par le Conseil au printemps, si tout va bien. Une Politique qui sera bien entendu, médiatisée auprès de la population. Viendra le plan d’action que l’on souhaite rapide, puisqu’on entend y travailler dès cette année. 
Retour à l'accueil